about the therapy

 

L’AVXS-101 (dénomination internationale : onasemnogene abeparvovec; nom commercial américain : Zolgensma®) est la seule forme de thérapie génique administrée chez les patients atteints de SMA (amyotrophie spinale) dont les essais cliniques ont été couronnés de succès et qui a été approuvée en tant que traitement (seulement aux États-Unis).

 

Zolgensma contient des virus de la famille scAAV9. Chacun transmet l’information génétique du gène SMN1 thérapeutique. Une fois le traitement administré, ces virus « infectent » les cellules (par exemple, les motoneurones) et leur matériel génétique est transmis au noyau cellulaire qui se met à produire la protéine SMN manquante.

 

La thérapie génique ne modifie pas le code génétique du patient et ne répare pas le gène défectueux responsable de la SMA. Les scientifiques considèrent ainsi que l’expression « thérapie de remplacement génique », utilisée par le fabricant, induit en erreur puisque les modifications du noyau cellulaire par l’AVXS-101 ne sont pas transmises héréditairement.

 

Zolgensma a un effet rapide ; la quantité de protéine SMN augmente dans les quelques jours suivant l’administration. Cela rend ce traitement d’autant plus efficace qu’il peut être administré à des nourrissons dès le diagnostic de la maladie, à un stade où la perte neuronale évolue plus rapidement.

 

La prise d’un traitement composé d’un vecteur viral entraîne une résistance durable à ce type de virus de la part de l’organisme. C’est pourquoi Zolgensma ne peut être administré qu’une seule fois. Certaines personnes ont naturellement des anticorps contre ce type de virus. Un faible pourcentage de nourrissons est résistant au AAV9, contre 50 % de la population adulte. Ces patients ne peuvent donc suivre un traitement composé d’un vecteur viral.

 

Le fabricant travaille sur une forme de traitement administrée dans les cellules épithéliales (c’est-à-dire par ponction lombaire), qui pourrait potentiellement convenir à des patients plus âgés, à condition que son efficacité et son innocuité soient prouvées.

 

Conjointement avec SMA Europe, la Fondation SMA soutient les efforts d’AveXis dans le développement et la mise sur le marché de cette thérapie en Europe. Nous avons, entre autres, participé au développement d’essais cliniques européens liés à cette thérapie. Nous collaborons également avec l’Agence européenne des médicaments afin d’autoriser la thérapie génique sur le marché européen.

 

HISTOIRE

 

Research on gene therapy for the SMA began in France in 2006, when Dr Martine Barkats's team funded by the AFM-Téléthon organization. He developed a method for supplying transgenes to motoneurons using the scAAV9 virus. Work continued and in 2011 Dr Barkats announced the "cure" of mice with severe spinal muscular atrophy using gene therapy.

 

Shortly afterwards, Dr. Brian Kaspar from the USA began working on the clinical application of this method. Thanks to multimillion-dollar funding by organizations such as SMA Europe, Cure SMA and Sophia's Cure Foundation, the method of genetic modification of Symptoms of SMA has been tested in mice and pigs, and safety in monkeys as well. Since 2013, the development of gene therapy has been conducted by Dr. Kaspar as part of his company AveXis (later, in 2018, acquired by Novartis).

 

In spring 2015, avxs-101 was first administered to a child with SMA as part of a registered clinical trial. By mid-2016, there were already 15 children in the study. In the following years, three more clinical trials were opened with infants, including two outside of the United States.

 

Based on the results of these studies, In October 2018, AveXis applied for this form of AVXS-101 to be allowed to enter the European Union, the United States and Japan. On May 24, 2019, the avxs-101 intravenous form was authorised for use in Children with SMA under the age of 24 months, including presymptomatic children. On 19th of March 2020 the procedure was also approved in Japan. The approval procedures in the European Union are still ongoing, although the EMA recommended Zolgensma for authorisation in European Union.

 

Dans le cadre d’une décision controversée, le fabricant a fixé le tarif d’une injection de Zolgensma à 2,125 millions de dollars, faisant de Zolgensma le traitement le plus coûteux au monde.

 

Source : https://www.fsma.pl/leki/avxs-101/

 

 

power4hanna

Hanna Łączkowska

  1. pl
  2. en
  3. de
  4. nl
  5. fr